L’auteur

Présentation de Lysere, qui je suis et pourquoi je le suis ?

Lysere en bref, en images et sur les salons

vous voulez en savoir plus sur lysere, il suffit de scroller

Lysere en détails ? c’est quoi ? C’est qui ?

Une présentation graphique de Lysere : en bretagne

Lysere en Bretagne

Bon, bon, bon, puisqu’il faut y aller, allons-y pour une présentation en règle :
Nom réel : Nicholas Maire
Année et lieu de naissance : 1984 à Saint-Denis de La Réunion
Questionnaire de Pivot :
Mon mot préféré : Non
Mon mot détesté : Mais
ma drogue favorite : le temps passé avec ma femme
Le son, bruit que j’aime : la pluie sur le toit
Le son, bruit que je déteste : le crissement d’une fourchette sur la porcelaine
Mon juron, gros mot ou blasphème favori : nunuche
Homme ou femme pour illustrer un nouveau billet de banque : résolument une femme
Le métier que je n’aurais pas aimé faire : éleveur
La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel j’aimerai être réincarné : un ginko
Si Dieu existe, ce que j’ai envie de l’entendre me dire après ma mort : vous y retournez, il y’a encore beaucoup à faire.

Installé en Alsace, je vis une double vie : le jour je produit des statistiques, des analyses, des simulations chiffrées, des études de données et des propositions de mesures correctives afin que mon employeur puisse avancer sereinement sur ses missions principales au service des populations, mais la nuit, je me transforme, à la lueur tremblotante des écrans informatiques, je crée des mondes et les peuple de personnages incroyables qui vivent de folles aventures… Ma présentation ne pourrait être complète sans parler de celle qui m’accompagne. En effet j’écris et ô joie, je m’adonne à cette dévorante passion avec le soutien et la collaboration assidue de mon épouse dont les idées, les illustrations et l’esprit acéré contribuent à enrichir mes propres pensées tordues. Sans elle, j’aurais difficilement pu aller aussi loin. Son soutien et son amour inconditionnels sont pour moi les trésors les plus précieux qui puissent exister.

Lysere, c’est qui ? Avant tout, c’est un pseudonyme qui m’accompagne depuis l’Université au long de mes pérégrinations imaginaires, que celles-ci soient vidéoludiques ou simplement ludiques. Lysere vient tout droit d’un personnage de jeu de rôle. Pour celles et ceux qui connaissent, il s’agit de 7th sea, un jeu de rôle qui prend son origine dans la littérature de l’Europe du 17e siècle. Pour les lecteurs qui s’intéressent au sujet, mais ne connaissent pas, la page Wikipédia est une assez bonne description du sujet.
Pour résumer rapidement : le personnage incarné de descendance noble clamant haut et fort que les cartes de Cassini sont fausses, il est exilé de la cour avec comme mission de parcourir les routes et les littoraux afin de le prouver. Du coup, il a très vite écopé du surnom du navigateur au Liseré. De fil en aiguille et à la force de l’épée, son surnom est devenu Lysere avec l’ajout du Y pour la fleur de lys et le temps a fait le reste. Écrivant ses aventures romancées sous forme de journal, Lysere a pris corps et est devenu un personnage à part entière. Ce pseudonyme m’a finalement suivi dans mes nombreuses autres activités de l’imaginaire.

Après avoir rédigé et romancé moult parties de jeux de rôle divers, attiré depuis toujours par les métiers de plume et la lecture, j’ai plongé définitivement dans le domaine de l’écriture à la suite de ma lecture du livre intitulé : le traité du zen et de l’entretien des motocyclettes de Robert M. Pirsig. Cet ouvrage a eu le mérite de me tomber dans les mains à un moment où j’étais particulièrement  réceptif au message sur la qualité et la recherche de qualité. Depuis ce temps, je continue inlassablement à écrire pour rechercher un sens et une définition de ma qualité.

J’écris depuis l’université dans les mondes de l’imaginaire comme vous aurez pu le deviner au détour de quelques articles et de textes dévoilés. Nageant dans ces univers riches et surprenants depuis que je suis en mesure de lire ou d’entendre une histoire. Si j’espère un jour vivre de ma plume, ce n’est pas pour demain ou après-demain, la concurrence est rude

Quelques questions courantes lors de mes rencontres diverses :

Où vivez-vous ?

En Alsace

Pourquoi écrire ?

Avant tout pour partager une passion, celle d’échanger et de raconter une belle histoire, faire rêver et apporter du beau. J’ai envie que mes lecteurs soient transportés dans un univers afin de briser la routine du quotidien.

Pourquoi un pseudonyme ?

Parce que le pseudonyme me permet de me distancier de mon écriture, je reviendrai bien plus en détail sur l’usage du pseudonyme ultérieurement. Je trouve que c’est plus simple pour défendre son ouvrage, il y a également la facilité, la critique négative étant tellement facile, mettre une distance entre l’ouvrage et son auteur permet de relativiser et de ne pas monter au créneau directement. Cette prise de recul permet de réfléchir et d’agir de façon plus posée.

Qu’est-ce que je n’aime pas ?

La critique gratuitement méchante, l’hypocrisie, les choux de Bruxelles, la tristesse irraisonnée et l’abandon sous toutes ses formes.

Qu’est-ce que j’aime ?

Ma femme, mes enfants, prendre le temps d’écrire ce qui me plaît, les surprises, les critiques et avis constructifs, la vie en général, mais les mondes de l’imaginaire sous toutes leurs formes en particulier, l’astronomie, la voile, les voyages et tellement d’autres choses.

Un mot pour la fin ?

J’espère que vous prendrez autant de plaisir à lire mes livres que j’en ai eu à les écrire.

Copyright © 2016 Lysere. All Rights Reserved.