< id="et-core-unified-cached-inline-s">@media only screen and ( min-width: 768px ) and ( max-width: 980px ) { .et_pb_text_0 { display: none !important; } } @media only screen and ( max-width: 767px ) { .et_pb_text_0 { display: none !important; } }

Remerciements Lysere

Parce que la moindre des choses est de remercier celles et ceux qui ont contribuer à créer Lysere

Je tiens à remercier les nombreuses personnes qui ont soutenu mes projets, qui supportent les nombreuses relectures, qui proposent de nouvelles idées par leurs conversations et leur enthousiasme sans faille. Sans vous, ce site n’aurait pas pu voir le jour, et ces projets resteraient à l’état de simples idées et envies.
Merci à ma femme, fidèle lectrice et correctrice devant l’éternel pour son soutien sans faille et ses nombreux commentaires pertinents, ses remarques et ses nombreux avis. Sans elle rien ne serait pareil.
Merci également aux amis pour les nombreuses parties de jeux de rôle dans des univers divers à la richesse infinie. L’esprit reste le plus bel outil pour écrire des histoires qui méritent d’être contées.
Merci à mes enfants pour leurs demandes assidues, leurs questions permanentes, leur écoute attentive (plus ou moins) et leur réceptivité aux histoires que je leur invente tous les soirs. Sans eux, de nombreux personnages n’auraient jamais existé.
Je tiens également à remercier toute l’équipe du National Novel Writing Month qui m’a permis de me relancer dans autre chose, de continuer vers quelque chose, et de modifier mon point de vue sur l’écriture. Parce que malgré tout ce que l’on peut en penser, même si l’écriture est avant tout un long chemin de croix personnel, rien ne peut remplacer l’expérience et les rencontres. Il est impossible d’écrire sans avoir un peu de temps pour croiser de nouvelles personnes et enrichir son expérience personnelle par la lecture et par la conversation. Il est des moments pour écrire, des moments pour s’isoler, et des moments pour découvrir le monde. Sans curiosité, nous ne pouvons rien faire. Alors merci à vous tous et toutes, lecteurs invisibles, commentateurs anonymes, et nombreuses personnes qui croisent ma route et enrichissent sans cesse et sans s’en rendre compte mes réflexions et mes avis. Une petite pensée émue également pour ma banquière qui a la gentillesse de me supporter quand ça ne va pas bien.
Merci à vous.