Projet : Le chant du skalde

Le chant du skalde est un projet qui me tient particulièrement à cœur, dans un univers médiéval fantastique qui ressemble à notre monde, vous pourrez suivre les pérégrinations de Siger, apprenant auprès d’Osfrid, Skalde de son état.

Le barde guerrier, ou skalde, qui accompagne les terrifiants combattant du grand nord : les Ulfhednars. Lorsqu’il faut apaiser la soif de sang, vient alors le chant du skalde.

Lors du décès du chanteur, son apprenant doit reprendre le flambeau et poursuivre la route. Une saga trempée dans l’acier et l’or, entre le nord glacial et le sud brûlant, ces explorateurs, guerriers, marchands et diplomates quittent leurs rivages dans une quête grandiose, à la poursuite d’une relique des temps passés afin de vaincre la grande froidure.

Les références et sources d’inspirations

Ici, je mettrais à jour les sites utiles, les éléments ayant servi de références et éventuelles sources d’inspiration permettant d’avancer dans le projet du chant du Skalde, vous trouverez un bref descriptif du lien et des éléments utiles.

je rappelle qu’il ne s’agit que de sources d’inspirations, je n’écris pas un récit qui se veut fidèle à la réalité, j’écris un conte, une saga, dont l’inspiration puise ses sources dans la culture viking uniquement. Les puristes ne pourront pas dire que je ne les ai pas prévenu. Le Chant du Skalde reste avant tout un récit imaginaire dans un univers proche mais non existant.

Le projet Kilda, une découverte tardive pour la rédaction du premier tome mais dont les textes et les éléments musicaux apportent quelque chose d’étrange et d’aérien. Une musicalité et un ton par certains côtés très proches et tellement éloignés des textes rédigés pour le Chant du skalde qu’il en devient perturbant. Merci aux créateurs du projet qui ont su capter une ambiance aussi particulière et inspirante que l’île qui se dévoile à travers leurs travaux. Je conseille fortement la découverte de ce projet, il pourrait être particulièrement intéressant et inspirant pour la suite du Chant du skalde.

La page wikipédia du panthéon nordique, pas le plus exhaustif, mais je ne mettrais pas ici de liens vers des pages d’ouvrages payants.

L’origine scandinave du vocabulaire normand, partie 1 et 2, des références intéressantes et du vocabulaire supplémentaire.

Ici des détails sur les langues et le vocabulaire nordique, parfois un peu embrouillé, mais une mine d’informations linguistiques et qui a le mérite de corriger quelques détails malheureux.

La culture et l’organisation sociale et politique est importante, des recherches complémentaires ont été nécessaires jusqu’à ce que je trouve encore une fois un ouvrage plus complet.

Les unités de mesures ici mais aussi ici

Bien sûr, il est difficile d’écrire un ouvrage qui parle des vikings sans utiliser leurs mesures et leurs unités de longueurs, voici donc deux sites que j’ai trouvé et dont les données correspondent à mes recherches faites en bibliothèque.

Un lien vers la version web du dictionnaire de norois ancien, moins bien que la version papier, encore une fois, mais il vaut son pesant de cacahuètes.

Les garçons, mais aussi les filles

Pour les gens qui se posent des questions sur les prénoms, voici une première piste d’exploration très prometteuse

Le Skalde, mais c’est quoi ?

Et enfin, pour ceux et celles qui se demandent toujours ce qu’est un Scalde, voici ce qui me permet de m’inspirer et d’avancer.

Eva Rune est une chanteuse folkorique suédoise, sa voix vous emmène dans les campagnes nordiques et vous entraîne dans un univers vibrant d’émotions d’une grande richesse tonale. A ne pas manquer.

Elle n’est pas distribuée en France ou alors de façon tellement confidentielle que je n’ai pas réussi à trouver ses albums. En revanche, en contactant l’artiste directement depuis son site, elle se fera une joie de vous envoyer ses albums.

En découvrant la voix d’Eva Rune et en faisant quelques recherches complémentaires, j’ai également découvert le trio Irmelin, des chants folkloriques A cappella de toute beauté qui font voyager et vous transmettent une incroyable richesse émotionnelle. À découvrir de toute urgence.
Parce qu’un Skalde dans notre récit est avant tout un barde, un poète et un magicien des mots, il est impossible de ne pas aborder les formes de poésies nordiques les plus anciennes ainsi que leur métrique si particulière, il est aujourd’hui la plupart du temps désigné sous le nom de vers kalévaléens. Je trouve que le nom en lui même est porteur d’étranges promesses.
Petite information sur le calendrier viking qui sert ici d’inspiration pour le chant du Skalde. De manière plus générale, ce site est très bien fait et reprend effectivement de nombreux éléments tout à fait intéressants.
Jour français Jour « viking » Signification
Dimanche Sunnudagr Jour du Soleil
Lundi Mánadagr Jour de la Lune
Mardi Týsdagr Jour de Tyr
Mercredi Óðinsdagr Jour de Odin
Jeudi Þórsdagr Jour de Thorr
Vendredi Frjádagr Jour de Freya
Samedi laugardagr Jour de « lessive »

Le découpage de l’année :

Mois Période couverte Mois Période couverte
Mörsugur Décembre-Janvier Sólmánuður Juin-Juillet
Þorri Janvier-Février Heyannir Juillet-Août
Góa Février-Mars Tvímánuður Août-Septembre
Einmánuður Mars-Avril Haustmánuður Septembre-Octobre
Harpa Avril-Mai Gormánuður Octobre-Novembre
Skerpla Mai-Juin Ýlir Novembre-Décembre
Organisation des Ulfhednars
Les rangs et la hierarchie qui règne au sein des ulfhednars
Dans le doute et au cas où, je rappelle que les vikings ne portaient pas de casques à cornes ^^
Encore une fois

Lysere tient à remercier toutes les personnes qui font vivre cette si surprenante culture et qui partagent leurs connaissances de façon à rendre le Chant du Skalde plus vivant et peut être aussi, plus vibrant.

Copyright © 2014 Lysere. All Rights Reserved.