< id="et-core-unified-cached-inline-s">.et_pb_image_1 { text-align: center; } .et_pb_image_0 { text-align: center; }

Avis de lecteur – Eloan Kroaz – Le concile de Merlin : Tome 1

Le secret

Chers amis, lecteurs, voici donc un nouvel avis sur une lecture de 2016, je vous avais dit que j’étais en retard, c’est vrai, du coup, je fais comme je peux et au plus vite pour rattraper mon retard, entre la correction d’un manuscrit, la finalisation d’un autre avant remaniement et d’autres réjouissances pour 2017, nous voici dans la joie et la bonne humeur sur une nouvelle année qui commence fort. Toujours en plein dans les mondes imaginaires, j’ai découvert un auteur dont la plume est pour le moins reposante. Sans plus attendre donc, tout d’abord : la petite fiche signalétique.

Titre : Le concile de Merlin — Tome 1 : Le secret, et la page directe sur le site de l’éditeur.

L’auteur : Eloan Kroaz, je n’ai trouvé hélas ni site Internet ni page d’information sur les réseaux sociaux.

L’éditeur : Les éditions NL (anciennement Numériklivres), leur site Internet et leur page Facebook.

Thèmes abordés : Changement, Exil, Croyances

Un drôle de cocktail, j’ai beaucoup hésité en choisissant ces mots très spécifiques, mais je pense qu’ils sont parfaitement adaptés aux thèmes ressentis lorsque l’on aborde la lecture de cet ouvrage. Voici ici, en guise de mise en jambe, le résumé que l’on peut trouver sur le site de l’éditeur.

An 532. Les Bretons quittent massivement l’île de Bretagne en proie aux envahisseurs Angles et Saxes. De longs mois se sont écoulés depuis la défaite et la mort d’Arthur à Camlann. Merlin s’est exilé comme beaucoup de ses compatriotes en Armorique. Gwendaëlle, sa fille, le retrouve dans sa demeure secrète au cœur de Brech El Lean. Ils discutent alors de longues heures des inquiétudes du vieux sage dont une particulièrement le préoccupe : la postérité de l’enseignement traditionnel face au pouvoir accru de l’Église. Au petit matin, le vieil homme lui demande de le suivre jusqu’à une clairière où se tiendra, le soir même, une réunion constituée de druides et de moines. Merlin y évoquera ouvertement ses craintes face à l’attitude du clergé. Il y dévoilera un trésor inestimable, depuis longtemps en sa possession et tenu secret : des manuscrits araméens sur la vie du Christ. Merlin souhaite leur partage, en guise de bonne foi, et pense créer ainsi un pont entre Chrétiens et Druides afin de trouver une issue aux crises actuelles. Mais ni l’Église romaine ni certains mages ne sont prêts à bousculer l’ordre établi. Les manuscrits représentent dès lors un danger qu’il leur faut circonscrire…

Nous retrouvons donc un habile mélange de fantasy historique, dans une période temporelle très houleuse où l’Église catholique tente d’asseoir sa position hégémonique et de faire disparaître le plus rapidement possible les anciennes croyances. Au milieu de tout ça, notre héroïne, car il s’agit bien d’une héroïne et non pas d’un grand, beau et fort héros culturiste musclé au torse huilé brandissant l’épée hyperboréenne (comprendront ceux qui pourront). Nous avons donc une guerrière et magicienne, formée aux pratiques ancestrales, curieuse et pleine de volonté qui se lance dans une quête pour sauver l’héritage de son père. De trahisons en surprises, une romance entre deux mondes, des personnages hauts en couleur écartelés entre leur intégrité et leur devoir, le tout servi par une plume sensible. L’histoire est dense et le roman subit d’étranges, mais agréables changements de rythmes en fonction du narrateur et de sa façon de voir le monde qui l’entoure. Entre la tranquillité des monastères, l’ambiance feutrée, mais dangereuse des palais papaux et les risques pris par l’héroïne et ses compagnons, tous les ingrédients sont réunis pour une lecture agréable qui nous emporte dans un beau voyage. J’ai pu ressentir dans le style et l’écriture l’influence d’auteurs tels que S.B. Lawhead (cycle de Pendragon), M. Stewart (Cycle de Merlin), R. barjavel (L’enchanteur) ou encore R. Holdstock (Le codex de Merlin) et F. Clavel (L’apprentie de Merlin). Évidemment, ils ont chacun leurs styles, mais j’y retrouve certains éléments, une certaine flamboyance dans certains passages, tout comme d’autres moments beaucoup plus calmes.

Un livre intéressant à lire que je ne peux que recommander pour toutes celles et tous ceux qui auraient envie de découvrir une plume délicate dans un monde en pleine phase de changement. De la belle Fantasy historique.

Copyright © 2017 Lysere. All Rights Reserved.