Connexio Sybarite : L’histoire dans l’Histoire : Tome 1 : La genèse

Cher visiteur, maintenant que le premier tome de la Connexio Sybarite est lancée dans sa dernière ligne droite, je me permet d’inaugurer cette nouvelle série d’articles que j’intègre dans les parcours. Cette série de minis articles à pour objectif de vous dévoiler les différentes phases, sources d’inspirations et éléments marquants qui ont contribué à faire évoluer ce roman pour lui donner la forme qu’il a actuellement. Aujourd’hui, je vous parlerais donc de sa genèse, les origines et les inspirations qui m’ont poussé à avancer.
2000, par une froide nuit de février, deux mois après le terrible bug et la fin du monde moderne annoncée par tous les prophètes de malheur, quelques amis se retrouvent autour d’une table pour raconter des histoires et lancer quelques dés sous la lumière indifférente des étoiles à travers le double-vitrage.

Cher Google, je me permet de rappeler que j'avais spécifié un hiver dans ta recherche...Autant pour la fin du monde, l’hiver nucléaire et le mois de février, apparemment, en France on préfère parler de bikini à cette époque (jeux de mot contextuel, faut suivre…)

Nous sommes en Alsace dans un petit village pittoresque et une bande de rôlistes s’apprête à se lancer dans la création de personnages d’une partie de Cyberpunk. Alors, quelques petites définitions rapides et je m’occupe tout de suite de quelques préjugés complètements stupides.

Le Cyberpunk c’est quoi ? Clique dessus mon ami, le mulot ne te mordra pas

Mais le jeux de rôle alors ? Quel rapport ? Il suffit une nouvelle fois de cliquer dessus et ça m’évite de faire de longs discours…

D’accord, je vois un peu, mais alors c’est quoi le lien entre les deux ? Ho, sournois jeu de mots, le lien est là mon cher ami lecteur.

Parfait, maintenant que ces quelques notions sont rappelées ou intégrées, je me permet d’enfoncer les portes une nouvelle fois au cas où et pour éviter tout dérapage dangereux, non, pratiquer le jeux de rôle ne m’oblige pas à me déguiser (mais c’est parfois plus sympa), il ne m’oblige pas à courir nu sous la pleine lune en égorgeant des bouquetins noirs sur les tombes du vieux cimetière et le jeux de rôle ne m’encourage pas à avoir un comportement anti-social, sinon, je ne serais certainement pas là, devant mon clavier à vous expliquer comment est arrivé le déclic de la Connexio Sybarite.
Donc voilà, passée la création des personnages (c’est à dire les règles qui vont définir les possibilité d’interactions entre les joueurs et l’univers crée par le conteur) voici que l’un de nos compagnons se met à imaginer le passé de son personnage, nous en discutons, l’histoire est très bonne et m’inspire une partie de l’histoire du personnage que j’incarnais à l’époque. Une semaine plus tard, je retournais à cette table avec quinze feuilles noircies de la première ligne à la dernière ligne d’idées et d’un embryon d’histoire. Notre ami et conteur s’est offert un des petits sourires dont il avait le secret et m’a mis au défi d’aller plus loin dans les détails, pourquoi pas rédiger plus d’infos. La Connexio Sybarite venait de naître dans sa première forme, une série de quinze feuillet à grands carreaux rédigé dans un style hésitant parlant du passé obscur d’un personnage à la mémoire ravagée par des appareils antiques dont personne ne connaissait plus la fonction exacte.
Ce héro malgré lui ne me quittera plus, aujourd’hui encore, il hante mes nuits et mes jours dans sa quête d’infini.
mes sources d’inspiration de départ étaient assez basique mais déjà assez éclectiques puisque je puisais mon inspiration des histoires contées par mes camarades de jeu, des films et de la littérature.

Le film Total recall (1990)
Ubik (1970)
Neuromancien (1984)
Shadowrun (1990)
De nombreuses autres sources se sont rajoutées ultérieurement, mais cela, c’est une autre histoire.

Une pensée toute particulière à mes premiers lecteurs, par ordre alphabétique : Claire, Lorraine, Thiebault, Thomas et Vincent… qui ont du supporter mes quelques premières réécritures.

Copyright © 2016 Lysere. All Rights Reserved.