Avis de lecteur – Les Grisommes, tome 1 : L’avènement

Ami lecteur, humble voyageur, voici un nouvel avis de lecture en direct de ma Pile à lire qui descend doucement, tout doucement, petit à petit. Je sais, il y a chaque jour de nouvelles pépites à découvrir et ma liste de vœux que j’adresserais au père noël ne cesse de s’allonger encore et encore, finalement, la liste des envies, c’est juste une pile à lire en devenir et c’est plutôt celle-là qui me terrifie… Passons, je ne suis pas là pour vous parler de mes problèmes de bibliothèque, mais plutôt de ma dernière lecture. Entrons alors dans le vif du sujet avec la petite fiche signalétique habituelle (promis, elle va bientôt changer de look aussi pour un truc un peu plus pulpeux)
Le titre : Les Grisommes, tome 1 : avènement : la page sur le site de l’éditeur.
L’auteur : Frédéric Livyns, sa page facebook ainsi que son site personnel que je vous invite à découvrir
L’éditeur : Séma Éditions, leur site Internet et leur page Facebook.

Thèmes abordés : Imagination, Conspiration, Magie

Et bien sûr, le résumé sur le site de l’éditeur :

Une grande menace pèse sur notre monde. Nathan a laissé les Grisommes s’emparer d’une pierre aux pouvoirs immenses. Pour réparer son erreur, l’adolescent doit parcourir différentes dimensions et retrouver les Joyaux qui vont sauver l’humanité. Là-bas, il disposera d’une arme majeure : son imagination. Car c’est elle qui façonnera les univers où il devra se rendre.

Qui est l’étrange vieillard qui a confié à Nathan cette mission et quel rôle la belle jeune fille qui l’accompagne dans sa quête va-t-elle jouer à ses côtés ? Mais, surtout, l’imagination de l’adolescent sera-t-elle assez forte pour vaincre celle des Grisommes ?

Conçue spécialement dans une forme rappelant les aventures de jeux vidéo, cette histoire de Frédéric Livyns, deux fois lauréat du prix Masterton, enchantera à coup sûr les jeunes et moins jeunes lecteurs !

Bien, je clôture ma première série d’ouvrages de Séma Édition par ce que je m’étais réservé comme une chouette cerise pour le gâteau. Tout le monde ne connaît pas l’écrivain, ce n’est pas forcément facile, mais sa bibliographie étendue, ses registres variés et sa plume agile dénotent d’un auteur très prolifique.
Voici ce qu’Amazon trouve quand j’écris correctement son nom dans la barre de recherche.

OK, mais je ne suis pas vraiment là pour parler de l’auteur, simplement du livre que j’ai lu. Donc, comment vous parler de cet ouvrage sans rien vous dévoiler de l’intrigue ? C’est avant tout un livre écrit par un père à ses enfants, une grande aventure magique qui emmène un jeune homme à l’aube de sa puberté dans un univers étrange et mystérieux. Balancé dans un conflit mystique qui le dépasse et dont les origines et les conséquences ont des ramifications qui dépassent l’entendement. En gros, un parfait scénario de campagne de jeux de rôle ou de jeux vidéo avec tous les risques de plantage mémorable que cela implique. Sincèrement, chapeau bas à l’auteur pour avoir su tirer son épingle du jeu. Son expérience personnelle joue beaucoup et il sait quels leviers activer pour rendre le récit vivant, agréable à lire en toute simplicité. Adapté à un public jeune, le narrateur nous emmène dans un voyage inattendu (jeu de mots volontaire). Mêlant habilement différentes sources d’inspiration, je pense immédiatement aux yeux du dragon (Stephen King a écrit ce drôle de conte pour ses enfants) et à plusieurs autres ouvrages écrits ou graphiques qui emmènent un individu non préparé dans une quête insensée accompagné par un fidèle allié. Suivez mon regard vers votre libraire le plus proche.
Les personnages sont crédibles et nous sommes loin du cliché des faire-valoirs potiches uniquement là pour mettre en valeur les beaux pectoraux musculeux et poilus du héros dopé aux hormones de croissance et à la testostérone.
L’aventure se déroule dans une ambiance peut-être un peu légère, les épreuves semblent assez simples et je n’ai pas pu m’empêcher d’imaginer comment j’aurais pu m’en sortir à la place des personnages, mais ami lecteur en soif de nouvelles lectures, n’oublions pas que cet ouvrage s’adresse à un public jeune qui découvre un monde merveilleux, celui de l’imaginaire.
Pour ma part, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, du coup, j’ai commencé par me poser quelques questions, mais où étais-je donc bien tombé, puis les mots faisant leur bonhomme de chemin, je me suis laissé emporter par le flot du récit.
Facile à lire, dans un langage simple, adapté aux plus jeunes, mais exigeant et riche qui satisfera les autres, la préface écrite par Tiffany Schneuwly nous met en condition pour une plongée dans ce monde si étonnant, à la limite de notre réalité, mais qui nous encourage à imaginer.
Sans aucune concession à une éventuelle facilité d’écriture ou un quelconque expédient, l’ouvrage est idéalement court et les chapitres restreints pour offrir la possibilité de le lire en conte nocturne à des enfants qui découvrent la lecture et qui sont assoiffés de mondes étranges et merveilleux.
Entrez dans le monde de Nathan et son amie, les Grisommes sont à nos portes.

Copyright © 2016 Lysere. All Rights Reserved.