Avis de lecteur – Valse Oddity

Amis, visiteurs ou touristes, bienvenue à vous dans cette nouvelle lecture de Lysere, dévorée en quelques jours j’aimerais vous faire part de mon avis de lecteur quant à ce dernier livre. Encore une fois un indépendant fier dans le domaine de la Science-Fiction. Comme toujours, fidèle à mes habitudes, je ne vous parlerais pas de l’histoire, l’ouvrage étant relativement court. Bien, entrons donc dans le vif du sujet, mon avis sera bref et concis cette fois-ci je pense, quoi que…
Tout d’abord, la petite fiche signalétique qui va bien.
Le titre : Valse Oddity (et sa page Amazon)
L’auteur : Caudrilla Pleurage son site internet et sa page Facebook.
L’éditeur : lui-même pour vous servir.
Thèmes abordés : La solitude, l’espoir, la curiosité
Voici le résumé Amazon, celui qui m’a attiré l’œil

Il y a Sheila, qui rêve d’aller valser parmi les étoiles, Richard, qui voudrait rejoindre la lignée de son père et de son grand-père, tous deux pionniers des voyages spatiaux. Il y a aussi Rodrigue, Lidochka, Imamu et les autres…
Tous sont de jeunes scientifiques qui ont un but commun, voyager vers les lointaines planètes. Ils rejoignent l’armée, l’école de formation des pilotes. À la fin de la troisième année d’apprentissage, une quinzaine d’élèves parmi les plus doués sont appelés à poursuivre leur entraînement sur le satellite artificiel international Luna 2. Un nouveau stage de neuf mois commence alors. Au bout de ces neuf mois, ils ne resteront que huit. Cinq hommes et trois femmes, les meilleurs de leur promotion, chacun possédant sa spécialité dans un domaine scientifique.
Tandis que la Terre rongée par les nuages radioactifs, les dérèglements climatiques, les conflits sociaux, se meurt doucement, sur Luna 2 se prépare en grand secret la plus importante mission spatiale jamais lancée.
Pour la première fois depuis le début de l’astronautique, un vaisseau va être expédié dans l’espace lointain à travers un trou de ver, dit trou de Lorentz, un raccourci à travers l’espace-temps, mais au-delà de l’intérêt scientifique d’une telle expérience, c’est aussi la mission de la dernière chance : trouver une nouvelle planète habitable susceptible d’accueillir l’espèce humaine.
Mais qui sait ce qu’on trouve au-delà du trou de ver ?
Ce livre de science-fiction/anticipation est avant tout une aventure humaine que l’on suit à travers le récit de Richard Castleberry, capitaine de l’expédition, et le journal de Sheila Mcfindley, jeune femme volontaire et pleine d’interrogation. Ce n’est pas une histoire de robots ou d’extraterrestres, c’est une histoire d’hommes…

Bien, tout d’abord, je vais aborder l’élément principal qui m’a gêné : il est trop court ! Il y a tant de questions en suspens, tant de choses à écrire sur le sujet, le lecteur insatiable que je suis est resté sur sa faim, mais le parti pris et la façon dont le récit nous emporte sont totalement assumés par une plume acérée à l’énergie illimitée.
Le roman est construit selon un rythme tout à fait surprenant, tout du moins pour moi, passant avec brio du moment présent aux souvenirs contés de l’un des protagonistes au journal intime d’un autre de ses membres, l’écriture et les transitions sont fluides, parfaitement cadencées et adaptées au récit pour empêcher tout temps mort inutile. L’histoire nous conduit dans une aventure humaine incroyable, au long de cette histoire, le lecteur que je suis s’est laissé à espérer et croire les choses les plus folles. Je me suis retrouvé à faire des conjectures et imaginer bien des fins différentes. Je ne parlerai du dénouement qu’à la conclusion de cet avis, mais j’en parlerai, rassurez-vous.
La lecture de ce roman laisse un arrière-goût étrange, un sentiment d’inachevé, non pas au sujet du livre lui-même, mais de l’Histoire avec un grand H, l’auteur exploite l’actualité récente et extrapole de manière crédible un avenir pas très gai pour notre planète, d’un autre côté, quand je regarde les informations, ça ne me donne pas très envie d’imaginer un monde merveilleux de bisounours…
Parlons maintenant de la fin… Comment dire, je le sentais bien que tout ne serait pas rose, je me doutais bien du dénouement, mais effectivement, si celui-ci amorce son approche inéluctable, il reste parfaitement dans le ton de l’ouvrage.


En résumé un roman court, écrit dans un style agréable, une plume acérée qui montre que l’auteur sait exactement où il va. L’ambiance est très bien rendue et permet de se plonger dans cet avenir anticipé très sombre sans aucun temps mort. Laissez-vous emporter dans la tourmente, accompagnez les interrogations de l’équipage et soyez témoins de la chute finale. Quand vous refermerez ce livre, peut-être que, comme moi, vous aurez le sentiment étrange, presque familier, d’avoir deviné la fin, mais d’avoir quand même frissonné jusqu’au bout en compagnie de ces femmes et de ces hommes qui représente l’avenir de l’humanité en espérant vous être trompé.
Vous cherchez une idée lecture Science-Fiction ? Je vous recommande Valse Oddity.
À bientôt pour d’autres avis de lecture.

Copyright © 2016 Lysere. All Rights Reserved.