Décembre est sur la fin, jetons un regard sur 2016

Nous sommes maintenant arrivés à la fin de l’année 2016 et il est temps, comme beaucoup d’entre nous, que je jette un coup d’œil sur le chemin parcouru.

Cette année a été très haute en couleurs, en surprises et en découvertes.

Connexio Sybarite Tome 1

L’illustration de couverture du premier tome de la Connexio Sybarite, saga SF écrite par Belysambre et Lysere : La voie des ombres. Illustration par Belysambre.

L’événement le plus marquant bien sûr a été la signature du contrat de publication avec les éditions NL et la parution officielle le 08/11/2016 de mon premier roman :

Connexio Sybarite — Tome 1 : La voie des ombres

J’espère pouvoir transformer l’essai rapidement avec la sortie prochaine de la suite dont l’écriture vient de prendre un nouveau tournant avec le découpage du volume 2 en deux ouvrages distincts du fait de la densité du projet et de la différence de taille avec le premier tome.

Avertissement : Par un procédé purement et bassement commercial, si vous avez envie de découvrir le livre, lire un extrait pour vous en faire une idée, je vous invite à cliquer là sur le lien, ou sur l’image de la couverture, ce lien vous emmènera gratuitement dans la joie et la bonne humeur sur le site des Éditions NL, éditeur pour la Connexio Sybarite avec des tas d’options rigolotes telles que la dédicace de l’auteur dans votre boite aux lettre (non l’auteur ne vous est pas envoyé en chronopost) sans frais supplémentaire ou la possibilité de commander la version papier et pour un modeste supplément, d’obtenir la version numérique en sus.

 

Le disjoncteur saison 1

une écriture à quatre main pleine d’action, d’aventures et d’humour, un cocktail détonnant qui ne demande qu’à conquérir le cœur des amateur de science-fiction pulp et nerveuse.

Autre phénomène positif marquant, le succès relatif, mais très étonnant de la première saison du Disjoncteur. Initialement parti d’un délire d’écriture à quatre mains avec mon épouse, nous sommes maintenant en possession d’un magnifique bébé qui ne demande qu’à être recorrigé, étoffé et transformé en un seul ouvrage qui se greffe à merveille dans l’univers de la Connexio Sybarite, une belle réalisation

2016 qui ouvre des grandes idées pour 2017.

Vous avez envie de découvrir la version non corrigée, non remaniée, non étoffée et non payante de la première saison du Disjoncteur, il suffit de suivre ce lien ou de cliquer sur l’image dans la joie et la bonne humeur, vous arriverez directement sur le premier épisode, et si votre confort de lecture est plutôt tablette ou liseuses, vous pouvez même le télécharger au format epub (tablettes) ou mobi (amazon) ou encore pdf (format universel).

Il s’agit bien sûr d’une couverture vite bricolée par votre humble serviteur de bric et de broc, rien à voir avec le travail de Belysambre qui prépare un truc du tonnerre de tous les diables pour la couverture du projet final. Bref, c’est un brouillon de travail et ça se sent.

 

Le chant du skalde

Le loup et le corbeau, deux figures des divinités tutélaires viking, elles ont leur importance mais il faudra le découvrir en lisant le livre

Sortons maintenant de la Connexio pour causer d’un autre projet qui me tient à cœur, le manuscrit du Chant du skalde, saga Viking en trois tomes de taille bien plus respectable que notre saga SF est sorti de sa phase de rédaction et est maintenant en pleine recorrection/découpage/critique par ma bêta-lectrice la plus acharnée, j’ai très peur de l’état du manuscrit quand il va revenir.

Un clic sur l’image ou sur le lien vous emmènera découvrir cet univers bien spécifique que j’ai pris beaucoup de plaisir à documenter, enrichir et conter, je m’attends à ce qu’après les corrections de ma bêta-lectrice tyrannique, ce soit encore plus magnifique (mais je jette des fleurs du coup, je vais m’arrêter de suite).

le Web

Je sais, le web aujourd’hui il suffit d’un téléphone, ouais d’accord, mais moi je suis un type rétrograde et introverti, le net c’est derrière un modem qui cliquète et qui siffle et j’en suis fier ! (bon d’accord il est un peu plus récent que ça le modem, faut pas déconner non plus.)

Pour le récapitulatif Web 2016 : avec la réactivation du site de Lysere.eu, ce sont 59 articles produits dont 19 pour le Disjoncteur, 20 avis de lecture (et encore 8 en attente, mais je n’allais pas tout balancer en une seule fois, soyons sérieux), 6 nouvelles disponibles partiellement ou en intégralité et 14 avis personnels sur le monde de l’écriture. Le site, malgré l’anonymat total de votre serviteur a reçu pas moins de 3925 visiteurs uniques dont plus d’un millier sont revenus sur une base régulière (vous voulez le chiffre exact, allez zou 1138 visiteurs sont revenus plus de 6 fois et 744 sont revenus une fois par mois depuis le mois de janvier, robots de moteurs de recherche exclus s’il vous plaît) 2017 verra la création d’une liste de diffusion et d’une lettre d’information sur une base semestrielle, j’espère vous y retrouver nombreux.

Pas de lien ce coup-ci MAIS un fun fact : Depuis janvier 2016 et une « petite » amélioration de la sécurité du site : 48 557 adresses IP d’utilisateurs localisées à plus de 92% dans les pays slaves ont été bannies sans autre forme de procès, chers amis adeptes de ce genre de blague, à bon entendeur…

Des tas de choses cher lecteur, des tas de choses, suffit de continuer à descendre le texte (Non, range ce revolver s'il te plaît)

Et pour la suite, on prévoit quoi ?

Les projets pour 2017 sont légion et j’en suis très heureux, cela va être une année pleine de défis avec, je l’espère, la possibilité de publier le tome 1.5 de la Connexio (manuscrit dans les mains de mon éditeur) et le tome 2 de la Connexio (manuscrit réclamé à cor et à cri par mon éditeur, ça vient, ça vient, ça vient. Promis, il sera plus court que les 800 pages actuelles…) dans l’année à venir. J’espère aussi pouvoir continuer sur les appels à textes de nouvelles, cela me fait un excellent exercice de style dans des domaines extrêmement variés. J’espère également finaliser le premier tome du Chant du skalde, mais je crains que celui-ci ne soit plutôt pour début 2018 vu la quantité de corrections que je m’attends à apporter (ma femme est sans pitié, mais elle a un don pour ciseler mes textes et les rendre bien plus éclatants que ce que je ferais sans elle…).

Enfin en 2017, le projet majeur et le plus important sera sans doute de modifier les noms d’auteur, en effet, je n’aurais jamais pu arriver là sans Belysambre, mon épouse dévouée corps et âme à la cause artistique, illustratrice, correctrice, relectrice, massacreuse d’incohérences, chasseuse de trous scénaristiques, inquisitrice du terme terne, de fait, et certains l’auront peut-être remarqué, je pense que les livres de Lysere sont autant les siens que les miens tant dans le processus créatif que technique, ce sera donc Belysambre et Lysere pour les prochains ouvrages, car elle mérite la reconnaissance qui lui est due pour tout le travail qu’elle abat dans l’ombre que ce soit pour les illustrations de couverture ou pour tout le reste autour. Je suis vraiment heureux de pouvoir compter sur une personne aussi précieuse pour avancer.

Vous êtes arrivés au bout du pavé ? Et bien il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une très bonne et culturelle année 2017 et un très joyeux réveillon. N’abusez pas de la nourriture, et si vous êtes malade, lisez un livre !

Belysambre et Lysere vous souhaite une excellente fin d’année 2016 et une belle nouvelle année 2017

Copyright © 2016 Lysere. All Rights Reserved.