< id="et-core-unified-cached-inline-s">.et_pb_image_1 { text-align: center; } .et_pb_image_0 { text-align: center; }

Avis de lecteur – Roznarho – Rêves d’Utica

Je vous ai manqué ? Oui, vous aussi vous m’avez manqué, bon, comme d’habitude, sans préférence, je m’adresse à tous ceux d’entre vous, qui dotés d’appendices oculaires plus ou moins rétractiles, vous demandez ce que je lis. Oui, je sais, pour celles et ceux qui ne sont pas en mesure de me lire, c’est dur et difficile, mais je n’ai pas le temps d’enregistrer mes avis de lecture, bien que des vidéos à l’occasion, ça pourrait être sympa, j’y réfléchis, nous verrons ça en 2018 si tout se passe à peu près bien.

Aujourd’hui, je voudrais vous parler d’un livre que j’ai beaucoup attendu et qui a pas mal poireauté dans ma liste de souhaits qui atteint maintenant une taille indécente. Quand je l’ai eu en main, je n’ai pas mis longtemps à lui régler son affaire bien que la digestion fut longue. Mais tout de suite, parlons peu et bien, voici la fiche signalétique de l’engin.

Le titre : Rêves d’Utica, la page du livre sur le site de l’auteur.

L’auteur : Roznarho, sa page Facebook, son site Internet et même son compte tweeter.

L’illustrateur : Jaouen

L’éditeur : Les éditions de l’homme sans nom, leur site Internet, leur page Facebook et un compte tweeter à suivre.

Les thèmes abordés : Voyage, Transhumanisme, Évolution

Le résumé de l’ouvrage :

Et si le rêve pouvait vraiment changer la réalité ?

Ghetto surpeuplé de la Zone 3. La révolte éclate. Alyss, adolescente timide en proie à d’étranges visions, s’enfuit et part à la recherche d’Utica, cité refuge fondée aux confins du monde par le mythique Protée.

Peuples barbares, savants fous, humains augmentés, cyborgs et intelligences artificielles sèmeront autant d’embûches sur son chemin.

Mais si le monstre n’était pas celui que l’on croyait ?

Bon, après une mise en bouche pareille, il y a de quoi s’interroger, à quoi avons-nous affaire ? Un roman pour jeunes adultes ? Un livre pour préado ? Après avoir lu ce livre, il y a de quoi se poser d’autres questions dont la plus importante : Ai-je loupé quelque chose ? Pourquoi ? Parce que tout simplement la densité du récit, les références, les clins d’œil et l’histoire sont d’une richesse étonnante. Le lecteur se retrouve face à une plume exigeante et sans concession, au récit du voyage d’une jeune adolescente qui devient adulte, évolue (dans tous les sens du terme) et triomphe des épreuves émaillant son périple, l’auteur ajoute une dimension mythologique dans un univers postapocalyptique où la technologie côtoie la magie et la sauvagerie d’une humanité en proie à ses propres démons.

Si l’histoire est assez simple, les nombreux rebondissements associés à plusieurs niveaux de lecture sauront satisfaire les amateurs appréciant chercher la petite bête. J’ai été touché par ce destin pas si facile d’une jeune femme qui, tel le phénix, doit renaître en permanence après chaque épreuve, qu’elle soit réussie ou pas importe peu et chacun aura sa propre grille de lecture pour décider dans quel sens penche la balance. L’auteur nous brosse ici un hymne à la ténacité, au courage et à la force de caractère qui peut se cacher en chacun de nous.

Je me permets néanmoins d’avertir humblement l’aventurier inexpérimenté, à mon sens, l’ouvrage n’est pas fait pour les amateurs de bonne bagarre sans réflexion. Lorsque l’on referme ce livre, il reste une sensation étrange, cette sensation qui nous pousse à nous interroger et à nous remettre en question.

En résumé, à l’opposé des trop nombreux livres vite lus, vite oubliés, Roznarho nous emporte dans une aventure postapocalyptique inspirante dans un univers entre Mad Max, Matrix et le Neuromancien (il y a beaucoup d’autres références, mais je vous laisse les trouver) qui camoufle un conte philosophique proposant de choisir une voie alternative avant qu’il ne soit trop tard. Ce n’est pas un roman pour se sentir bien ou se vider la tête, mais une odyssée à découvrir !

Copyright © 2017 Lysere. All Rights Reserved.